Fast and Furious 7 : sept fois, c’est la bonne

2 commentaires
F&F7 Fast and Furious 7 de James Wan
Acteurs : Vin Diesel, Paul Walker, Jason Statham, Dwayne Johnson, Michelle Rodiguez
Nationalité: Américain
Sortie le 01 avril 2015
Durée: 2h17min
Genre: Action
Dominic Toretto et sa "famille" doivent faire face à Deckard Shaw, bien décidé à se venger de la mort de son frère.

Ah les films d’actions… ces films sans intrigues destinés à un public de jeunes incultes vivant dans une culture de la violence dominée par les jeux vidéo qui… Oh là ! STOP ! Si vous êtes d’accord avec cette première phrase, on ne va pas s’entendre ! Je vous l’accorde, beaucoup de films d’action prennent les spectateurs pour des idiots et se montrent incapables de livrer une réalisation à la hauteur de nos attentes (ou à la hauteur de leur casting), mais là, je vais vous parler d’un excellent film. Chacun ses goûts, libre à vous d’être plus ou moins exigeant avec ce genre de long métrages, mais force est de reconnaître qu’ici, nous sommes face au film d’action de l’année, ni plus ni moins. Après avoir adoré Kingsman, LE film d’espionnage de l’année dont je vous parlerai sûrement à l’occasion, je suis resté en extase devant Fast and Furious 7, et je vais vous expliquer pourquoi.




Commençons par le commencement, et commençons aussi par éviter l’utilisation de formules aussi lourdes et dépassées que « commençons par le commencement » : Fast and Furious est une série qui a déjà 14 ans. Et si elle cartonne toujours autant, si ce n’est de plus en plus, ce n’est pas sans raison. Son casting est parfaitement constant depuis le 4ème opus. Mine de rien, retrouver à chaque fois ce même groupe d’acteurs est très appréciable car vous savez à vous vous attendre. Et ça, le nouveau réalisateur James Wan l’a très bien compris. Vous êtes venus voir Dwayne Johnson jouer les gros bras (on l’imagine mal servir à quoique ce soit d’autre…), Vin Diesel lui faire concurrence tout en pilotant comme un chef, Jason Statham faire du Jason Statham, Paul Walker conduire un monospace… euh, attendez, un monospace ? Ok, pourquoi pas après tout ! Vous aurez bien sûr le droit à des cascades totalement improbables et surréalistes, des combats magnifiques, et des répliques tordantes. Bref, tout y est !
Fast and Furious ne commet pas l’erreur de vouloir vous proposer autre chose ou de changer sa formule. On prend les mêmes et on recommence (zut, j’avais dit pas de formules dépassées !), et ça marche parfaitement ! Contrairement à des films comme Expendables qui sont incapables de faire honneur à leur casting en or, Rapides et Dangereux (oui, c’est le titre Québécois) fait pour ainsi dire un sans-faute. Vous allez voir ce que vous êtes venus voir, et au vu du nombre de films ne tenant pas du tout leurs promesses ces dernières années, c’est déjà un très bon point. Du coup, vous ne pouvez pas dire que l’intrigue manque de profondeur, puisque vous n’allez clairement pas au cinéma voir ce film pour son scénario (qui tient tout à fait la route, contrairement aux voitures ! Ha ha…) mais pour son action et éventuellement son humour (qui est mieux que le miens, rassurez-vous). De même, vous n’allez pas voir Selma pour dire que ça manque d’action, ce serait ridicule.



Un des avantages que vous apporte le fait d’aller voir un film directement au cinéma, outre le grand écran, c’est l’ambiance de la salle. Bon, ce n’est pas toujours un avantage (spéciale dédicace à ceux qui téléphonent dans les salles de cinéma), mais parfois, les spectateurs peuvent rendre l’expérience encore plus grisante. Allez voir Bienvenue Chez les Ch’tits (Comment ça il n’est plus diffusé ? Déjà ?) et vous serez emportés par la foule en liesse et la joie qu’apporte le rire. Rares sont les films à faire réagir le public directement et de manière positive (je ne compte pas les drames donc). À la limite, obtenir des rires est assez fréquents, mais des applaudissements ? Depuis combien de temps n’avez-vous pas entendu la salle (du moins, une partie), applaudir une scène d’un film ? Pour ma part, cela faisait un bail, alors autant dire que j’étais ravi sur le moment.
Qu’ont bien pu applaudir les spectateurs de Fast and Furious 7 ? Trois choses : les répliques très drôles (et il y en a pas mal, certains les applaudissent, les autres en rigolent), les cascades complètement improbables et absurdes qui sont donc absolument géniales (vous n’étiez pas venus voir un film réaliste, si ?) et enfin, les scènes BADASS ! Vous avez sûrement déjà entendu ce mot et si vous ne voyez pas de quoi je parle, cela désigne, en gros, les scènes où vous vous dites : « Ce mec déchire, il est vraiment trop fort ! ». Je ne vais pas vous donner d’exemple pour ne pas vous gâcher les surprises, mais je vous assure que vous ne serez pas déçus. Donc, l’action est excellente au point de générer des applaudissements, mais en plus le film est drôle ! Les comédies ont dû soucis à se faire, la concurrence est là ! Et je suis sérieux, j’ai plus rigolé devant Fast and Furious 7 que devant certaines comédies récentes que j’avais pourtant appréciées, c’est dire !


Petit plus : ils n’y a AUCUNE effusion de sang dans ce film. Pourtant ce n’est pas la baston qui manque. Et si je dis que c’est un plus, c’est que je crois sincèrement qu’ajouter des litres de sang à ce film aurait été une erreur. Les affrontements à mains nues sont nets, précis et bruts. Les rendre gores aurait tout gâché. Et puis, je vous l’ai dit, nous ne sommes pas là pour le réalisme, alors au diable le sang !



Enfin, je suis bien obligé de revenir sur ce dont tout le monde a beaucoup parlé : Paul Walker. Vous le savez probablement, l’acteur d’un des deux héros de la série est décédé fin 2013 et cela a eu deux principales conséquences sur le film. La première est qu’il a fallu faire appel à ses frères pour recréer numériquement son visage pour quelques scènes. Honnêtement, cela ne se remarque pas si vous n’y prêtez pas attention. Cela veut donc dire que Fast and Furious 8 n’est pas compromis, chouette ! La deuxième conséquence directe est que la fin du film a été changée. Au lieu de développer l’intrigue pour préparer le terrain pour la suite, nous avons le droit à un hommage à Paul Walker. Et force est de l’admettre, c’est un hommage brillant de sincérité qui s’intègre parfaitement dans le film et à sa thématique principale (l’importance de la famille). De quoi arracher une petite larme à certains en l’honneur du tragique disparu.




EN BREF : Fast and Furious 7 est un film d’action sur lequel tous les films du genre devraient prendre exemple. Drôle, sans prise de tête, constant dans sa qualité et sans longueurs avec bien sûr une utilisation parfaite de son casting de folie, vous n’avez pas vu de film d’action aussi bon depuis… depuis Fast and Furious 6 ? Bon, peut-être pas non plus, mais la domination de cette franchise sur ce secteur est plus que justifiée. À moins que vous n’aimiez pas du tout les films de ce genre, foncez le voir, vous ne le regretterez pas.



✎ par Kaelin

2 commentaires:

  1. Il faut vraiment que j'aille le voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne trouveras pas meilleur film en ce moment pour te vider l'esprit et te changer les idées ! N'hésite pas à repasser me donner ton avis dessus quand tu l'auras vu ;)

      ~Kaelin

      Supprimer
Vous souhaitez laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose !) et vous ne savez pas bien vous y prendre, voilà quelques conseils :
→ Si vous n’avez pas de compte google ou de blog wordpress, livejournal et autres trucs bizarres, allez dans le menu déroulant et cliquez sur Nom/Url.
→ Si vous êtes un espion du MI6, un agent-double ou encore ma voisine du dessus, vous avez la possibilité de laisser un commentaire en anonyme, en cliquant sur Anonyme, logique le truc !
→ Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.