Stéphane De Groodt, l’absurde génie des mots

1 commentaire
Avis : Voyages en absurdie de Stéphane DE GROODT Voyages en absurdie de Stéphane DE GROODT
Publié par Plon le 7 novembre 2013
Genres: Humour, Humour absurde, Chroniques
Pages: 201
« Vous le sachez peut-être, oui bon je dis ce que je veux… et si vous le savez pas je vais vous le dire quand même, parce qu’un homme averti en vaut deux et qu’une femme avertie en vaut la peine, mais ces chroniques, du latin chronicum et du franco-grec chroNikos, m’auront permis-de-conduire ma plume à Londres de moi-même, aux six côtés de l’Hexagone, aux plus hauts sommets des profondeurs, dans les régions les plus reculées, avancées, assises, debout, couchées des quatre coins du monde pour des rencontres aussi sûres que réalistes, aussi curieuses que rieuses.

D’une simple touche sur mon clavier à spirale j’ai rencontré Reza Pahlavi, le fils de feu le Shah et de la chatte, ai vu danser Régine le twist à gaine, me suis transporté de la baraque d’Obama au jacuzzi de Silvio, me suis encastré dans Fidel, suis entré dans la reine, ai fait marcher Delon en large, ai été à la peine avec Jean-Marine, et laissé à terre Mitt… »

Stéphane De Groodt

Si vous êtes amateur d’humour absurde et de jeux de mots, ne cherchez plus, vous avez trouvé votre maître. Chroniqueur le dimanche sur Canal+ dans l’émission « Le Supplément », Stéphane De Groodt est le genre d’homme dont le génie atteint de tels sommets qu’il révolutionne tout un genre.
Ce livre est la retranscription exacte d’une partie de ses chroniques dans lesquelles il s’inventait des rencontres avec des personnalités disparues.

Mais, me direz-vous, faire des jeux de mots en parlant de célébrités présentes ou passées, c’est assez ordinaire. Nombre d’humoristes et chroniqueurs radio se sont déjà prêtés à l’exercice, dont certains avec brio comme par exemple Bastien Millot sur Europe 1. Alors en quoi De Groodt est-il si différent ? Ne cherchez pas du côté de ses origines, son accent belge ne se remarque même pas. Ce qui a rendu célèbre le véritable numéro de jonglage avec la langue française de cet humoriste est aussi son côté absurde. Car oui, Stéphane De Groodt n’hésite pas à créer des mots si ça peut lui permettre de sublimer ses phrases ! Phrases qui d’ailleurs défilent très vite, trop vite même pour que l’auditoire puisse comprendre tous les traits d’humour (souvent recherchés) à la première écoute. Et là est tout l’intérêt de ce livre, vous allez enfin avoir le temps de passer ces chroniques au peigne fin pour en déceler toutes les subtilités.

Je vous recommande de regarder au moins une chronique en vidéo afin de pouvoir vous imaginer Stéphane De Groodt énoncer ce que vous lirez ; sa diction bien particulière renforce l’effet comique et facilite la compréhension des jeux de mots.

EN BREF : Une véritable perle de l’humour franco-belge qui vous fera passer un excellent moment.

✎ par Kaelin

1 commentaire:

  1. Je partage ton engouement ! J'ai beaucoup aimé les délires verbaux de De Groodt, même s'il faut rester concentré pour saisir tous les jeux de mots. Je me suis surprise à lire tout haut pour mieux savourer. À déguster en plusieurs fois pour mieux apprécier

    RépondreSupprimer
Vous souhaitez laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose !) et vous ne savez pas bien vous y prendre, voilà quelques conseils :
→ Si vous n’avez pas de compte google ou de blog wordpress, livejournal et autres trucs bizarres, allez dans le menu déroulant et cliquez sur Nom/Url.
→ Si vous êtes un espion du MI6, un agent-double ou encore ma voisine du dessus, vous avez la possibilité de laisser un commentaire en anonyme, en cliquant sur Anonyme, logique le truc !
→ Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.